Un procédé

breveté

95%
Jusqu'à 95%
réduction du débit de fuite

Le procédé breveté AEROSEAL, développé dans les années 1990 à l‘Université de Berkeley (Californie) pour le compte du gouvernement américain, a depuis fait ses preuves, initialement dans le marché résidentiel nord-américain.

MAPCLIM AEROSEAL est une technologie révolutionnaire d‘étanchéification ultérieure par l‘intérieur des réseaux de ventilation existants ou récemment installés.
Dans le procédé MAPCLIM AEROSEAL, une résine d‘étanchéité est chauffée, comprimée puis insufflée à l‘état gazeux dans le réseau aéraulique. Les particules adhésives pulvérisées viennent alors se coller sur les rebords des fuites afin de les colmater progressivement sans déposer de résidu dans les gaines. Le flux d‘air faisant un brusque virage pour s‘échapper du réseau, les particules viennent alors se heurter aux parois et adhérer à celles-ci. Les fuites, jusqu‘au diamètre 15 mm, sont ainsi colmatées les unes après les autres pouvant par la suite résister à des pressions jusqu‘à 2 000 Pa.

Ce procédé MAPCLIM AEROSEAL permet de réduire jusqu’à 95% les débits de fuites d’un réseau aéraulique.

Les étapes

de réalisation

Une méthode non invasive et non destructrice (aucuns travaux d’accès ou modification réseau ne sont nécessaires)

1

Audit et identification des tronçons à étanchéifier

2

Obturation des sorties & entrées d’air

3

Connexion de l’équipement au réseau

4

Test d’étanchéité avant traitement

5

Injection de la résine jusqu’à l’obtention de l’étanchéité attendue

6

Test d’étanchéité après traitement

7

Remise au client d’un certificat de performance

Une résine d’étanchéité injectée

testée et approuvée !

aeraoseal-avant
Avant injection
aeroseal-apres
Après injection

UN PROCÉDÉ ​

reconnu & titré !

Lauréat 2015
Concours de l’innovation

AHR EXPO 2016
Médaille d’or de l’innovation 

« Energy 100 » Award
U.S. Department of Energy

Applications

et secteurs d'activités

Nous intervenons dans des secteurs divers et variés pour être en mesure de couvrir l’ensemble de vos besoins.

Questions

fréquemment posées

La longueur maximale de traitement est de 150 mètres linéaires par injection. Au-delà, le réseau sera traité en plusieurs injections pour un rendement optimal.

Le procédé MAPCLIM AEROSEAL n’est pas un chemisage, seules les fuites sont colmatées. Les particules adhésives pulvérisées viennent alors se coller sur les rebords des fuites afin de les colmater progressivement sans déposer de résidu dans les gaines. De plus, nos techniciens maîtrisent la quantité de résine injectée grâce à une lecture en temps réel du débit de fuite dans le réseau.

Le procédé MAPCLIM AEROSEAL est capable d’obturer des trous, des fissures jusqu’à un diamètre ou une fente de 15 mm maximum.

Tous composants tels que capteurs, croix de mesure, éléments sensibles de température / hygrométrie et CO2 doivent être au préalable déconnectés du réseau avant injection.
Les organes comme les volets de réglages et registres auto-réglables peuvent rester sur les gaines, les clapets coupe-feu également.

Les retours d’expérience des différents projets confortent l’efficacité du procédé MAPCLIM AEROSEAL sur :

  • des gaines en tôle galvanisée
  • des gaines en Promat
  • des gaines en acier noir
  • des gaines Supalux
  • des conduits shunt